in

Alerte Rouge en RDC : Les Sénateurs Français Lancent un Ultimatum à Kigali

Alerte Rouge en RDC : Les Sénateurs Français Lancent un Ultimatum à Kigali

Une Délégation Sénatoriale Française Appelle au Respect de la Souveraineté des États et à la Paix en RDC

Dans le cadre d’une visite officielle à Kinshasa, une délégation du Sénat de la France a fermement appelé, mardi 9 juillet 2024, au respect de la souveraineté des États, face à l’agression persistante du territoire de la République démocratique du Congo (RDC) par le Rwanda. Cette déclaration a été faite au cours d’une séance de travail tenue à la Primature.

Le Sénateur Guillaume Chevrollier, chef de la délégation du Groupe d’amitié France-Afrique centrale du Sénat français, a exprimé avec force l’engagement de la France en faveur de la paix et du respect des frontières nationales. « Nous, ce que l’on souhaite, c’est la paix, le respect de la souveraineté des États. La paix est le préalable au développement », a-t-il affirmé.

À l’issue de la réunion avec la cheffe du Gouvernement congolais, Judith Suminwa Tuluka, le Sénateur Chevrollier a réitéré l’appel à une médiation internationale pour restaurer la paix dans cette région troublée d’Afrique. « On appelle à une médiation pour que la paix soit retrouvée dans cette partie de l’Afrique », a-t-il souligné.

La présence de cette délégation à Kinshasa s’inscrit dans le cadre du renforcement des liens parlementaires entre Paris et Kinshasa. Ces sénateurs français sont venus sur le terrain pour mieux comprendre les réalités de la crise qui sévit dans l’Est de la RDC et pour envisager des actions de diplomatie parlementaire pouvant contribuer à une résolution pacifique.

Les discussions ont également permis de réaffirmer le principe universel de l’intégrité territoriale d’un État souverain, alors que la guerre d’agression continue de faire des victimes parmi les populations civiles de la RDC. Les sénateurs ont exprimé leur solidarité avec les Congolais et ont insisté sur l’importance de mettre fin à cette violence.

Outre les questions de sécurité dans l’Est du pays, la rencontre entre le Groupe d’amitié France-Afrique centrale et la Première ministre Judith Suminwa Tuluka a permis d’aborder divers sujets relatifs à la coopération bilatérale entre la RDC et la France. Les discussions ont notamment porté sur les domaines de la santé, de l’éducation et du développement. Les sénateurs français ont partagé les expériences et les succès de la France en matière de développement, offrant ainsi leur expertise pour soutenir les efforts du Gouvernement congolais dans sa quête de croissance et de stabilité.

Le Groupe d’amitié France-Afrique centrale, qui regroupe 11 pays principalement francophones, joue un rôle crucial dans le développement des relations interparlementaires. Sa mission est de renforcer les liens avec les assemblées des pays partenaires de la France, favorisant ainsi des échanges constructifs et bénéfiques pour toutes les parties impliquées.

Cette visite de haut niveau souligne l’importance que la France accorde à ses relations avec la RDC et son engagement à soutenir ce pays dans ses défis actuels, tout en œuvrant pour la paix et la stabilité dans la région.

What do you think?

50 Points
Upvote Downvote
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
SANTE : Ce qui se passe réellement à votre corps après 30 jours sans une seule douche !

SANTE : Ce qui se passe réellement à votre corps après 30 jours sans une seule douche !

Kasaï central- Situation Critique à Kananga : Pénurie d'Eau Potable

Kasaï central- Situation Critique à Kananga : Pénurie d’Eau Potable