in

RDC: La France et le Royaume-Uni Exigent la Fin du Soutien Rwandais au M23 en Pleine Crise en RDC ce  08 juillet 2024

RDC: La France et le Royaume-Uni Exigent la Fin du Soutien Rwandais au M23 en Pleine Crise en RDC ce  08 juillet 2024

Lors d’une session du Conseil de sécurité des Nations unies tenue le lundi 8 juillet, la représentante des États-Unis a affirmé que les interventions militaires du Rwanda dans le Nord-Kivu avaient dépassé le cadre des opérations de soutien au M23. Cette déclaration intervient alors que Bintou Keita, Représentante spéciale du Secrétaire général et cheffe de la MONUSCO, présentait un rapport sur la situation en République Démocratique du Congo (RDC).

« Nous assistons à une intervention directe et déterminante des forces qui ont pris le contrôle de vastes territoires au Nord-Kivu, consolidant ainsi leurs positions dans la région. Jusqu’à 4000 hommes seraient présents en RDC, et des attaques ont été perpétrées le 3 mai contre un camp de déplacés », a ajouté la représentante américaine.

Le représentant de la France a fermement condamné cette violation de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de la RDC, demandant au Rwanda de cesser son soutien au M23 et de retirer ses troupes. Il a également exhorté la RDC à couper ses liens avec les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) et salué l’initiative de désarmer et de démobiliser les combattants de ce groupe. « Un règlement politique du conflit est nécessaire », a-t-il déclaré, tout en soutenant les efforts de l’Angola pour faciliter les négociations.

En outre, le représentant français a salué le déploiement de la mission de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) en RDC, en prenant note des recommandations du Secrétaire général pour renforcer la coopération entre la MONUSCO et cette mission. « Nous présenterons prochainement un projet de texte à cet effet », a-t-il indiqué. Il a également dénoncé les pressions exercées par le M23 sur la MONUSCO pour s’arroger le contrôle de certaines zones, affirmant que le Conseil de sécurité resterait seul décisionnaire du retrait de la Mission de l’ONU, en étroite consultation avec Kinshasa.

Le représentant du Royaume-Uni a appelé toutes les parties au conflit à respecter la trêve et a condamné fermement les attaques contre les travailleurs humanitaires, notamment celle de Butembo, qui a coûté la vie à deux membres de l’ONG britannique Tearfund. « Il est inacceptable de mettre en danger la vie des civils en plaçant de l’artillerie lourde à proximité des camps de déplacés, et il est inexcusable de lancer des attaques sur des zones densément peuplées de civils », a-t-il déclaré.

Cette réunion du Conseil de sécurité survient dans un contexte de violence croissante au Nord-Kivu, où la situation humanitaire continue de se détériorer.

What do you think?

59 Points
Upvote Downvote
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
RDC-Rwanda : La Trêve Humanitaire proposer par les USA Cache-t-elle un Plan Secret ? Est-il un plan pour contrôler la RDC !

RDC-Rwanda : La Trêve Humanitaire proposer par les USA Cache-t-elle un Plan Secret ? Est-il un plan pour contrôler la RDC !

RDC - Promotion de la Santé Publique contre le Cancer : Expertise de Dominique Ilunga Masumbuka

RDC – Promotion de la Santé Publique contre le Cancer : Expertise de Dominique Ilunga Masumbuka