in

La RDC réagit aux  accusations contre le RWANDA et L’OUGANDA ce 08 juillet 2024!

La RDC réagit aux  accusations contre le RWANDA et L'OUGANDA ce 08 juillet 2024!

La RDC Réagit à un Rapport Inquiétant de l’ONU

Lors d’une intervention télévisée ce lundi soir, la ministre des Affaires étrangères de la République Démocratique du Congo (RDC), Thérèse Kayikwamba, a exprimé les préoccupations du gouvernement face aux récentes conclusions d’un rapport des Nations Unies. Ce rapport allègue un soutien actif des services de renseignement ougandais au mouvement rebelle M23, qui occupe actuellement une partie du territoire congolais.

Kayikwamba a déclaré que les autorités congolaises suivront de près ces allégations. « Nous sommes évidemment préoccupés par ce rapport. Nos propres services de renseignement confirment des tendances similaires. Nous aborderons cette question par des canaux diplomatiques avec l’Ouganda, avec qui nous entretenons des relations bilatérales solides », a-t-elle affirmé.

Soutien Actif au M23 et Complicités Régionales

Le rapport de l’ONU, qui a suscité une large couverture médiatique, révèle que des militaires rwandais transitent par l’Ouganda pour apporter leur soutien au M23, et que les leaders de la rébellion résident souvent en Ouganda. Ces informations ont été corroborées par les services de renseignement congolais.

Ces révélations ont provoqué des réactions mitigées en RDC. Wanny Rugamika, une analyste de la vie socio-politique congolaise, critique la lenteur du gouvernement à dénoncer ces actions. « Le gouvernement congolais est naïf dans sa gestion de la sécurité à l’est du pays. Depuis la chute de Bunagana en 2021, le M23 agit en toute liberté en Ouganda, et cela aurait dû alerter nos dirigeants », a-t-elle déclaré.

Appels à une Rupture Diplomatique

Face à ces tensions croissantes, certains militants congolais, comme Josué Wallay du mouvement citoyen Lucha, appellent à une rupture immédiate des relations diplomatiques avec l’Ouganda et le Rwanda. « Nous devons cesser toute relation diplomatique avec ces pays qui se comportent comme des amis hypocrites. Depuis plus de 30 ans, l’Ouganda contribue à la déstabilisation de l’est de la RDC », a-t-il affirmé.

Contexte de Coopération et de Conflit

Depuis plus de deux ans, l’armée congolaise (FARDC) mène des opérations conjointes avec l’armée ougandaise (UPDF) contre le groupe terroriste ADF dans les territoires de Beni et Lubero, ainsi qu’en Ituri. Cependant, cette coopération militaire est remise en question à la lumière des nouvelles révélations sur le soutien au M23.

Lors d’une intervention au Conseil de sécurité de l’ONU ce lundi, Bintou Keita, cheffe de la Monusco, a plaidé pour des solutions politiques durables afin de mettre fin à la crise persistante dans l’est de la RDC.

La situation reste tendue alors que le gouvernement congolais et la communauté internationale cherchent des moyens de stabiliser la région et d’assurer la sécurité des populations locales.

What do you think?

53 Points
Upvote Downvote
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Kasaï central : Incendie à Demba : Urgence de Reconstruction pour l'École de l'EPST .

Kasaï central : Incendie à Demba : Urgence de Reconstruction pour l’École de l’EPST .

Joseph Kabila Contraint à Participer aux Plénières - Voici Pourquoi ! et Les Sanctions Explosives que le Gouvernement Congolais Exige de l'ONU"

Joseph Kabila Contraint à Participer aux Plénières – Voici Pourquoi ! et Les Sanctions Explosives que le Gouvernement Congolais Exige de l’ONU »